Voler en Chine

Aller en bas

Voler en Chine

Message par ungars le Jeu 29 Nov 2018 - 11:39

Bonjour,
 Après ce avoir créé ce post,
j' en ouvre un autre pour partager avec vous les deux semaines que je viens de passer en Chine, en grande partie à avoir fait voler mon HQ Sport 3m. Je suis rentré avant hier, et j' ai des images plein la tête et des souvenirs avec des gens merveilleux.

 S' il fallait que je retienne quelque chose, c' est que là bas ils sont très très forts, aussi bien en construction de cerfs volants, mais aussi en technique de pilotage, car voler en milieu urbain, avec des buildings hauts comme la Tour Montparnasse un peu partout, n' est pas facile. J' ai beaucoup appris avec les locaux là bas. J' ai notamment (un peu) moins d' appréhension à voler en groupe.

 

 Je suis tombé par hasard sur le Parc des Sculptures à Pékin (pas très loin de Laoshan pour ceux qui connaissent ou ont eu lieu les epreuves de Vtt et de cyclisme sur piste en 2008 pour les JO) , ou se réunissent une joyeuse bande de cerfs volistes, tous les après midi de 14 h 00 à 16 h 00 environ (à 16 heures leurs femmes arrivent et il est l'heure de rentrer, sans compter qu' à cette heure là il commence à faire très froid) .



 On ne le voit pas très bien, mais pour la plupart ont un petit chariot pour transporter leurs cerfs volants, équipé d' un siège !

 Quand je suis arrivé pour le première fois, il y a eu un malentendu... Il y avait un cours de cerf volant gratuit, et ils croyaient que j' étais le prof ! Ils ont très vite vu que non...

 Dans ce milieu urbain, en quasi absence de vent dans les 50 premiers metres, des cerfs volants de partout, des gens qui font du roller, pas facile de me mettre en l' air. Le premier jour, il m'a fallut une heure et demie, le deuxième une demie heure, et après j' ai compris le truc. Ils sont tous venus m' aider, c' était très sympa. Le mien de cerf volant était je pense un peu lourd par rapport aux leurs, et était plus difficile à tenir en l' air. Ils n' aidaient pas par contre une pauvre mémé qui venaient avec son cerf volant fait d' un vieux cintres et de draps (mais qui volait très bien) . Les deux fois ou elle est venue je l' ai aidée, mais je ne pouvais pas trop laisser seul mon cerf volant vu le monde qu' il y avait.

 La technique était de poser le cerf volant, de tirer au moins 50 m de fil, de le tendre. Entre 50 et 100 m, on pouvait espérer atteindre une petite brise, et là il fallait la garder, se battre, pour atteindre au moins 150 m. A cette altitude atteinte, en principe c' était bon (mais il fallait rester vigilant quand même) .

 Le standard là bas c' est 500 m de fil (en Kevlar), le kilometres est courant et souvent dépassé.

 L' arrivée d' un occidental attise aussi la curiosité, je me suis fait un peu déborder par moment. Ils ne sont pas très soigneux avec leurs cerfs volants, y compris avec le mien, quand ils s' entêtaient à essayer de le mettre en l' air en l' absence totale de vent. Mais bon, rien de grave. Mon HQ 3m a eu du succès, il a été pris en photo plusieurs fois.



 Ca c' est une partie de mes partenaires de vol, au milieu c' est "Lo Gi", il parlait très bien Anglais, il m' a beaucoup aidé.



Un autre endroit ou je suis allé (mais ou je n' ai pas volé) , le parc qui est à coté du Temple du Ciel. Ils volent au milieu des arbres, étonnant qu' il n' y ait pas plus de cerfs volants accrochés dans des branches. Là c' est un endroit ou ils décollaient :



Quelques cerfs volistes dans ce parc :



 Là bas, soit ils viennent avec plusieurs cerfs volants et les font voler à tour de rôle, soit ils viennent avec un seul, parfois l' attachent et pendant ce temps là, jouent au majong ou échecs Chinois. Et quand ils ont fini de jouer, rembobinent le fil et repartent.

 Au parc des sculptures, j' en ai vu un voler du nuit, avec son cerf volant eclairé, c' était pas mal :



   Quelques photos de cerfs volants en l' air (désolé pour le cadrage) :










 Je suis parti Mardi matin. Vendredi, Lo Gi m' avait dit qu' il ne pourrait venir voler que le Dimanche, alors je reviens ce jour pour lui dire au revoir. Voler en week end est encore plus compliqué, avec les gamins qui font du roller à l' endroit ou les cerf volistes se trouvent, faut vraiment faire très attention. Mais tout le monde cohabite.

 En revanche pas de Lo Gi... Et au bout d' une heure il arrive, et me dit qu' il n' avait pas le temps de voler, il était juste venu pour me dire au revoir, et cela m' a beaucoup touché. Les autres aussi ont compris que c' était mon dernier jour, j' avais le coeur serré.

 J' ai gardé l' adresse de Lo Gi, je lui ai promis une bouteille de Tavel (qu ' il connaissait) et une boite de chocolats à partager avec ses collègues de vol.

 Le cerf volant est très populaire là bas, il y a presque une connotation religieuse (voler plus près des esprits) . Par contre les utilisateurs sont assez agés (à part une famille et un autre gars de mon age, j' étais le plus jeune) . Donc je ne sais pas ce qu' il en sera, une fois que les anciens seront partis..
avatar
ungars

Inscription : 06/04/2017
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voler en Chine

Message par ungars le Sam 8 Déc 2018 - 10:32

Bonjour,
Quelques photos que j' ai retrouvé dans mon appareil photo.

Ici l' attirail classique du cerfvolistes Chinois : le chariot qui contient les cerf volants à faire voler à tour de rôle, le fauteuil pliant (parfois integré au chariot) .



Un lancé de cerf volant dans le fameux parc au milieu des arbres :


Mon HQ Sport 3 m dans le ciel Chinois :


La température a bien baissé apparament à Pékin, mes compagnons de vols doivent bien se geler en ce moment.

avatar
ungars

Inscription : 06/04/2017
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum