Réglage d'incidence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réglage d'incidence

Message par Philip78 le Mar 28 Aoû 2012 - 15:34

.
Comme le sujet revient régulièrement et que j'avais eu l'occasion de développer ça sur un autre forum, dans un long post qui a disparu, voici un copier-coller de ce que j'avais écris à l'époque, en réponse aux questions que se posait un cervoliste.

============================================================

initialement posté : le 20/05/2009 12:00:36

Je comprends tes interrogations, mais pour ce qui est de cette affaire de portance, même s'il est vrai que celle-ci augmente avec l'incidence, ce qui nous intéresse dans les vents faibles, c'est surtout la répartition entre cette force de portance et la force de traînée induite.

La traînée induite, qui va s'opposer aux quelques km/h de vent disponible, va consommer toute cette énergie, sans que cela soit vraiment positif pour maintenir le Cv en l'air .. et on ne peut pas .. comme sur un hélico, augmenter à la demande la force du vent, pour exploiter une portance plus grande en faisant abstraction de la traînée.

J'ai trouvé un lien qui peut apporter un peu de compréhension à ceci :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tra%C3%AEn%C3%A9e_induite#Distribution_de_la_portance


on y relève cette phrase qui résume mon propos :

* La traînée induite est grande : si l'allongement est petit et le Cz fort (aile delta au décollage) : http://fr.wikipedia.org/wiki/Aile_delta

Donc, un Cv pourra arriver à se maintenir en vol dans du vent faible si la force de portance, même très faible, reste prépondérante par rapport aux forces d'oppositions de la traînée.


Une autre image me vient à l'esprit :

Imaginons que tu veuilles pousser une voiture pour faire monter les roues avant sur une cale en forme de coin en biseau.

Tu auras besoin de moins de force, si la pente de cette cale est faible que si elle est forte (parallèle avec la portance d'un Cv qui exploitera plus facilement un faible souffle en étant plus "couché" sur le vent avec une incidence faible)

.. mais tu auras besoin de pousser la voiture plus longtemps pour parvenir à la même hauteur (parallèle avec la vitesse qui augmente quand l'incidence diminue)


Une chose à ne pas oublier également, quand tu compares à l'hélico, c'est que l'incidence du CV va varier tout le temps de sa montée jusqu'au zénith, passant de forte à faible au cours de la montée, le plan du Cv formant un angle de plus en plus fermé, par rapport au sol et par voie de conséquence, par rapport au vent qui est parallèle au sol.

Donc, même réglé faible, l'incidence sera assez importante en position de décollage .. le Cv étant debout sur ses pointes (ce qui veut dire que si elle est réglée trop forte, ton Cv peut être dans l'impossibilité de décoller par vent faible .. ou t'obligera à déployer une énergie considérable en reculant très fort, pour augmenter le vent relatif dont il pourra disposer)

Il ne faut pas bien sûr aller trop loin dans la diminution de l'incidence, car le Cv n'ayant pratiquement plus de trainée devient .. inconsistant au bout des lignes et se comporte comme une "savonnette" sur ses trajectoires ou en virage.

C'est cette faculté de très faible traînée, qui sera aussi utilisée dans le vent très fort, car dans ces conditions, il en restera quand même suffisamment pour assurer un bonne conduite du Cv, le but étant dans ce cas, de rechercher la diminution de pression dans la voile pour préserver celle-ci, ainsi que la structure du Cv.

Pour les vents moyens, une incidence plus forte, donnera une bonne pression dans la voile, une présence affirmée dans les lignes une vitesse maîtrisée et un meilleur "tracking" ; cela facilitera les "stops", les "posés" et toutes les déventes nécessaires à l'exécution des figures de free.

Un réglage avec cette incidence assez forte permet au Cv d'être plus proche de son incidence/vitesse de décrochage, ce qui facilite aussi ses déventes .. quand c'est justement le but recherché par le freestyler.


Pour mémoire :

- un raccourcissement de la bride d'incidence, peut s'appeler un réglage "plus fermé" et parfois Cv réglé "sur le nez", mais plus couramment : "plus léger" .
- un allongement de la bride d'incidence, peut s'appeler un réglage "plus ouvert" et parfois Cv réglé "sur le cul", mais plus couramment : "plus lourd"


Pour ce qui est du bridage, celui que tu as sur le NSE est un bridage "turbo extérieur", qui présente des avantages par rapport au "turbo intérieur" classique.

.. en tout cas il me semble bien plus adapté que le bridage "turbo classique" relativement long .. de 9 cm, qui équipait le Nirvana première édition. Un petit turbo extérieur peut même apporter un petit plus en pilotage, en introduisant un peu "d'amortissement" ou de légère régulation par rapport au trois points.

Donc, à priori, il y a probablement pas d'intérêt à modifier ce bridage, mais juste à le régler pour ta convenance.

De plus, il peut être ramené très facilement en trois points, en amenant la tête d'alouette de raccordement de la bride extérieure, jusqu'au point de jonction des 2 autres brides. (ce qui donnera un turbo de valeur 0 cm, c'est à dire un bridage 3 points)

Pour ce qui est de l'influence des réglages de ce turbo, j'avais posté une réponse détaillée à cette question, qui avait été posée par Boris, sur le forum R'Sky.

C'est ici : http://www.r-sky.com/forums/viewtopic.php?t=1011

Cela peut donc servir comme moyen de réglage unique de son Cv en fonction des conditions de vent (mais il agira sur 2 paramètres à la fois), c'est pourquoi on peut préférer n'utiliser que le réglage d'incidence de la bride haute, si on souhaite ne pas faire varier le rapport de positionnement intérieur / extérieur du point de tire (une fois trouvé le positionnement jugé idéal pour soi-même)

PS : la mesure de l'équivalent 3 points d'un réglage turbo, se fait en mesurant les distances virtuelles des brides (pour l'incidence et l'intérieure .. et réelle, pour l'extérieur), depuis le point de tire. (virtuelle = bride réelle + turbo mais en prenant en compte la perte de longueur due à l'angle formé entre ces deux éléments lorsque le bridage est mis en tension)

Voilà, j'espère que cette réponse détaillée t'auras permis de mieux saisir ce que je voulais exprimer et pourra t'aider à trouver sur ton Cv le réglage le mieux adapté à ton niveau et à ta pratique.

En espérant que ça puisse être utile à d'autres cervolistes.

=============================================================

Voilà donc un sujet où il est utile à chacun de faire ses propres essais, afin de sentir dans ses mains, au bout de ses propres lignes ... ces concepts théoriques.



Philippe
avatar
Philip78

Inscription : 20/09/2011
Localisation : N-O Yvelines (78)

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum